Archive pour la catégorie ‘évènement’

La journée du Patrimoine aura lieu le 15 septembre 2012, avec pour thématique nationale :

Les Patrimoines cachés.


Comme chaque année l’association d’histoire locale ” Les Amis de Sceaux ” tiendra un stand dans la rue piétonne le samedi 15 de 9 heures à 18 heures.

A cette occasion une représentation iconographique rappellera le souvenir de l’ Îlot Voltaire aujourd’hui disparu.

Il vous sera possible de découvrir l‘Histoire des Rues qui vient de paraître ; il présente un plan de la ville, un répertoire des rues, l’origine de la plupart d’entre elles et des éléments biographiques sur les personnages ayant donné leur nom aux artères de la commune.

Vous pourrez également trouver  “le Bulletin des Amis de Sceaux” dont certains articles reprennent les thèmes des visites proposées au cours de cette journée.

Le 22 septembre , les Amis de Sceaux propose une promenade commentée :”Si les Mouilleboeufs m’étaient contés…….”

Cette promenade est ouverte à tous et nous donne l’occasion de découvrir l’histoire d’un coin de Sceaux peu connu situé à la jonction de Fontenay-aux-Roses, du Plessis – Robinson et de Châtenay Malabry.

Rendez-vous à 14 heures 30 au débouché de la rue Ferdinand Lot sur le carrefour des Mouilleboeufs- Durée 1 heure 30

L’année 2011 a été marquée par le 90ème anniversaire de l’inauguration du monument aux Morts.

Comme toutes les communes de France, Sceaux en 1919 décide d’ériger un monument aux Morts à la mémoire des combattants de la Grande Guerre.

Un comité se met en place, présidé par le commandant Pilate maire de la ville durant le conflit ; son prédécesseur, S.Château en est le président d’ honneur. Ce monument fut inauguré le 24 juillet 1921 par Paul Laffont sous-secrétaire d’état aux Postes et Télégraphes, le Gouverneur militaire de Paris ayant décliné l’invitation de la ville de Sceaux.

Erigé dans la cour de la mairie et non dans le jardin de la Ménagerie comme prévu, la Société propriétaire des lieux à l’époque ayant émis un refus. Ce monument ” Terre de France ” est l’oeuvre du sculpteur Maxime Del Sarte, par ailleurs médaillé militaire et décoré de la croix de guerre.

Une paysanne personnifiant la France tient dans une main un épi et jette un regard sur la sépulture d’un combattant suggérée par un casque surmonté d’une croix. Sur trois côtés sont gravés les noms des 193 Scéens ” morts pour la Patrie ” . Sur le socle qui fait façe à la rue se retrouve l’insertion suivante :

Aux combattants de la Grande Guerre

1914- 1918

La Ville de Sceaux

La Société d’Histoire locale “Les Amis de Sceaux” a participé activement à l’ouvrage réalisé par la Ville de Sceaux rappelant le contexte historique et révélant qui étaient les 193 soldats scéens disparus lors de la Grande Guerre le redonnant ainsi quelque humanité.